OUPSSS ! Création d’une filiale privée: « S.A.S. N’PY Résa »…..!?!

La réaction à mon message, remis aux Elus de Luz le 20/01/2015 et publié en billet sur le blog  Echocitoyen, se faisant un petit peu attendre et maintenant que la saison de ski est terminée, je renouvelle ma demande de réponse à mes questions auxquelles sont attentifs également un grand nombre de socio-professionnels de Luz et de notre Vallée.

Je viens ,de plus,de découvrir le projet intitulé : Filialisation des activités commerciales de la S.E.M. N’PY (Société d’Economie Mixte Nouvelles Pyrénées ) sur un site web d’actualités. https://www.facebook.com/pages/Cauterets-A-Venir/215716018600105?fref=ts

Merci beaucoup aux Cauterésiens de nous avoir donné accès à ces informations qui font écho aux préoccupations des socio-professionnels de nos vallées exprimées dans mon message du 3 février.

En résumé, N’PY envisage de créer une filiale à capitaux privés, baptisée « S.A.S  N’PY  Résa », pour accélérer le développement autonome des activités de la « place de marché » avec ses offres en ligne de séjours tout compris (forfaits, hébergements, location de matériel…).

Selon le document de N’PY, destiné à obtenir l’accord indispensable des représentants élus des collectivités membres, dont le Sivom de L’Ardiden, cette filiale privée bénéficierait d’«une importante liberté statutaire pour l’organisation des pouvoirs »… Nos représentants élus eux-mêmes n’auront pas le droit de siéger dans le conseil d’administration de cette société privée (risque de conflit d’intérêt…) et on se demande bien comment ils garderont un contrôle et une capacité à infléchir les orientations stratégiques de cette filiale de N’PY.

Cette décision, si elle est accordée par nos élus, donc signée, nous fait prendre le risque d’impacter le devenir des commerçants, des hébergeurs, et en quelque sorte de l’économie touristique autonome de nos vallées.

En effet, N’PY Resa ne peut être une agence commerciale par internet comme une autre. Elle bénéficierait, dès le départ, du fond de commerce constitué par le fichier des acheteurs de forfaits en ligne.

La Société d’Economie Mixte N’PY a été portée par les stations qui l’ont créée pour être un outil au service de leur fonctionnement. La société NPY  Resa comme toute société privée aura pour principal moteur son propre développement et sa rentabilité.

Il y a là un changement profond dans la nature de l’outil et on peut légitimement redouter que N’PY n’utilise rapidement une situation concurrentielle privilégiée pour orienter à son avantage les conditions des partenariats.

C’est donc de notre liberté commerciale dont il est question.

Alors… et bien oui nous souhaitons toujours, bien évidemment, connaître la position de la Mairie de Luz vis à vis de la place de marché … N’PY Résa…et plus particulièrement vis à vis de ce projet de filiale privée !

Cette exigence d’ information des Luzéens et Valléens est incontournable.
Christine Connan

Publicités

Une réflexion au sujet de « OUPSSS ! Création d’une filiale privée: « S.A.S. N’PY Résa »…..!?! »

  1. Bonjour Christine,
    J’avoue avec un fort sentiment de culpabilité que je me suis rendu à la réunion du 20 avril sans avoir pris connaissance des documents publiés et qu’en conséquence de quoi, j’ai couru un bonne partie de la soirée après l’information donnée par N’PY et Cauterets-Devenir.
    Ceci dit, après avoir d’une part bien écouté l’argumentation des uns et des autres et après avoir, d’autre part édité et lu attentivement la fiche de projet de N’PY ainsi que les différents commentaires qu’elle a suscité, je suis mieux à même maintenant de te donner mon sentiment sur ce projet.
    Si je faisais partie des décideurs, je crois qu’après avoir validé un bon nombre d’observations pertinentes présentées par Cauterets-Devenir, obtenu d’importantes précisions sur la nature et l’étendue des pouvoirs de la structure de direction proposée, décroché de la part des professionnels du tourisme et des loueurs leur bénédiction pour cette formule de globalisation, je donnerai probablement mon quitus pour la création de cette nouvelle entité, aux conditions sine qua non suivantes.
    Il faudrait pour cela que je sois persuadé que l’action de N’PY s’inscrive bien dans l’intérêt des Stations du groupe et non dans celui de son propre intérêt et de celui de ses dirigeants les plus influents. Hors, je constate à ce jour, que l’un des services développé par la SEM « LA GESTION DES SERVICES DE BILLETTERIE », sert surtout à enrichir N’PY en pérennisant volontairement les longues files d’attente aux billetteries, pour inciter les clients à se jeter dans les fourches caudines de la carte NO’SOUCI. La publicité sur cette carte le précise d’ailleurs sans ambiguïté : « ….inutile de passer en caisse c’est du temps gagné pour vous  » et l’on pourrait rajouter de l’argent gagné par N’PY.
    Il faudrait également que je perçoive en quoi et comment la commercialisation globale de l’ensemble des prestations qui composent un séjour :
    – apporte une réponse objective récurrente faite à nos domaines skiables : une commercialisation en ordre dispersé (donc inefficace) des composantes du séjour.
    – favorise la commercialisation des nuitées au ski par une meilleure mise en marché des lits professionnels et diffus
    -dynamise et transforme des nuitées en journées skieurs en associant systématiquement la vente de forfaits à la réservation d’hébergement.
    -sécurise le chiffre d’affaires des domaines skiables et plus globalement des destinations touristiques.
    Il me semble retrouver dans cette rédaction le style et l’argumentaire quelque peu erroné et grandiloquent du projet de la remontée lourde, mais je suis probablement mal placé pour juger de ces arguments et l’avis des professionnels du tourisme me serait bien utile pour confirmer ou infirmer ma position.
    Amicalement
    Jean-Jacques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s