OUPSSS ! Création d’une filiale privée: « S.A.S. N’PY Résa »…..!?!

La réaction à mon message, remis aux Elus de Luz le 20/01/2015 et publié en billet sur le blog  Echocitoyen, se faisant un petit peu attendre et maintenant que la saison de ski est terminée, je renouvelle ma demande de réponse à mes questions auxquelles sont attentifs également un grand nombre de socio-professionnels de Luz et de notre Vallée.

Je viens ,de plus,de découvrir le projet intitulé : Filialisation des activités commerciales de la S.E.M. N’PY (Société d’Economie Mixte Nouvelles Pyrénées ) sur un site web d’actualités. https://www.facebook.com/pages/Cauterets-A-Venir/215716018600105?fref=ts

Merci beaucoup aux Cauterésiens de nous avoir donné accès à ces informations qui font écho aux préoccupations des socio-professionnels de nos vallées exprimées dans mon message du 3 février.

En résumé, N’PY envisage de créer une filiale à capitaux privés, baptisée « S.A.S  N’PY  Résa », pour accélérer le développement autonome des activités de la « place de marché » avec ses offres en ligne de séjours tout compris (forfaits, hébergements, location de matériel…).

Selon le document de N’PY, destiné à obtenir l’accord indispensable des représentants élus des collectivités membres, dont le Sivom de L’Ardiden, cette filiale privée bénéficierait d’«une importante liberté statutaire pour l’organisation des pouvoirs »… Nos représentants élus eux-mêmes n’auront pas le droit de siéger dans le conseil d’administration de cette société privée (risque de conflit d’intérêt…) et on se demande bien comment ils garderont un contrôle et une capacité à infléchir les orientations stratégiques de cette filiale de N’PY.

Cette décision, si elle est accordée par nos élus, donc signée, nous fait prendre le risque d’impacter le devenir des commerçants, des hébergeurs, et en quelque sorte de l’économie touristique autonome de nos vallées.

En effet, N’PY Resa ne peut être une agence commerciale par internet comme une autre. Elle bénéficierait, dès le départ, du fond de commerce constitué par le fichier des acheteurs de forfaits en ligne.

La Société d’Economie Mixte N’PY a été portée par les stations qui l’ont créée pour être un outil au service de leur fonctionnement. La société NPY  Resa comme toute société privée aura pour principal moteur son propre développement et sa rentabilité.

Il y a là un changement profond dans la nature de l’outil et on peut légitimement redouter que N’PY n’utilise rapidement une situation concurrentielle privilégiée pour orienter à son avantage les conditions des partenariats.

C’est donc de notre liberté commerciale dont il est question.

Alors… et bien oui nous souhaitons toujours, bien évidemment, connaître la position de la Mairie de Luz vis à vis de la place de marché … N’PY Résa…et plus particulièrement vis à vis de ce projet de filiale privée !

Cette exigence d’ information des Luzéens et Valléens est incontournable.
Christine Connan

Publicités