A VOTRE ECOUTE

Le dossier Luz Ardiden nous touchant tout particulièrement, nous avons engagé une réflexion pour analyser le bilan de ces dix dernières années et réfléchir à des propositions d’aménagements qui nous sembleraient prioritaires pour  repenser  l’avenir.

Pour mener à bien cette réflexion, nous nous mettons à l’écoute des personnes de terrain, dont les points de vues sont essentiels  et souvent les plus pertinents. Tout acteur  de terrain, tout utilisateur de Luz Ardiden peut apporter par son sens critique ou sa force de proposition des éléments pour enrichir notre travail.

Vous avez des arguments, des analyses, des idées…Nous sommes à votre écoute, prenez contact avec nous :

– Annie : 06 78 86 52 24, contact@les-remparts.fr

– Stéphanie : 06 35 97 26 32, panoramic.hotel@wanadoo.fr

Nous essaierons de notre mieux d’être l’écho citoyen de votre parole.

Echocitoyen

Publicités

LA BONNE BLAGUE

Les énormes travaux de restructuration de l'espace débutant à Luz-Ardiden

Les énormes travaux de restructuration de l’espace débutant à Luz-Ardiden

A force d’être à la tête de deux stations concurrentes, on en vient à se demander si notre directeur commun « Cauterets-Luz » ne mélange pas ses dossiers.

En effet, des centaines de milliers d’Euros sont dépensés à Luz Ardiden malgré notre endettement, pour améliorer un espace débutant qui faisait très bien l’affaire et qui n’avait aucun caractère d’urgence.

Dans le même temps, Cauterets, pour des centaines de milliers d’Euros, se voit pourvu d’une piste de crête qui réduit son espace débutant déjà très exigu. Les professionnels de Cauterets réclamaient pourtant depuis fort longtemps l’aménagement de cet espace.

C’est ce que l’on appelle se mettre à l’écoute du terrain !

Essayons de nous convaincre qu’il s’agit du hasard d’un échange de dossiers, pour essayer d’en rire.

Dommage que les élus de Luz, qui nous répètent assez souvent qu’ils financent la station à 72% (avec nos impôts) ne se soient rendus compte de rien.

ECHOCITOYEN.

ne perdons pas le sens des détails

100_6398

Discussion au coin d’une rue, et un luzéen nostalgique me confie :

« avant, on avait le sens du détail, il y avait des fleurs à luz dans toutes les rues, depuis quelques années, c’est la peau de chagrin, le nombre de plants de fleurs ne cesse de diminuer, pour faire des économies… »

. Bien-sur, ces paroles m’ont d’autant plus touchée que je pense très profondément qu’en matière de tourisme, c’est bien souvent la qualité du détail qui fait la différence, et c’est ce que les élus de  Luz ne savent plus inventer .Non seulement le nombre de plants diminue, mais le fleurissement est d’une banalité déconcertante, fort désuet de nos jours pour un village touristique. Pour preuve ces quelques photos de fleurissement  plus inventif, glané à Grust, Esquièze ou viscos…villages qui se donnent plus de mal que leur grande sœur chef-lieu du canton. Souhaitons que dans l’avenir les futurs élus laissent un peu plus d’initiative et de créativité aux responsables de cette mission qui est loin d’être sans importance, et qui donne des signes très forts du dynamisme local.

annie Sagnes

100_6494100_6492