LIAISON LUZ-LUZ ARDIDEN, Saison 2

Le mardi 4 juin 2013, lors de la réunion des hébergeurs professionnels, et suite à une question de l’assemblée, Le Président du SIVOM de l’Ardiden annonce que sans financeurs extérieurs ce projet ne peut être supporté par les communes. Il reste très évasif sur la poursuite des études.

Le lundi 10 juin 2013, soit une semaine plus tard, lors de la réunion des loueurs de meublés, et toujours suite à une question de l’assemblée, le Président du SIVOM de l’Ardiden annonce que malgré l’absence financeurs extérieurs, de nouvelles études  (encore 300 000€ ?) sont en cours pour un nouveau départ à Sassis puisque le départ initial de Larise n’est plus envisageable (propriétaires non vendeurs et pas de changement de destinations des terrains agricoles).

Une fois de plus, Echocitoyen se doit de relayer cette information auprès de tous les valléens, information qui n’a été donnée qu’aux quelques personnes présentes à cette réunion. Tous les Toys sont pourtant concernés par ce projet.

Le conditionnel restant de rigueur, il se pourrait que le départ se situe au niveau de « Pescadere » coté Sassis et les parkings sur la commune d’Esquièze, reliés probablement à la zone de départ par une passerelle piétonne….

Après une pause et une période de faux suspens, allons-nous avoir la diffusion d’une saison 2 de la série «  Liaison Luz-Luz Ardiden » ?

Sans revenir sur toutes nos préoccupations et interrogations sur le projet initial, nos élus, porteurs du projet se sont-ils préoccupés, afin de ne pas  faire un « remake » du scénario de la saison 1 « Larise » :

–          De l’accord des communes concernées par le foncier ?

–          De l’accord des propriétaires ?

–          Du montant et des contraintes du projet dans ce nouvel épisode ?

Nombreux sont les luzéens qui pensent que ce projet ne se fera pas mais les élus continuent d’engloutir des fonds publics dans les études. Drôle de film dont on revoit sans cesse le scénario couteux tout en sachant qu’il ne sera jamais sur les écrans

ECHOCITOYEN

Publicités

UNE REMONTEE « LOURDE » A PORTER

JEUDI 6 JUIN
Sur une page entière dans La Semaine des Pyrénées,  le maire de Luz, fait le point et nous expose son « superbe bilan ».
 A aucun moment il ne parle de la remontée lourde.
Pas une allusion, pas un mot… comme si le dossier principal de ce mandat, qui a fait l’objet de tant d’études, de dépenses, d’enquêtes, de réunions, de controverses …  avait subitement  disparu de la vie publique locale.
Annie SAGNES