Enquête N’Py

Plus rien ne filtre des actions entreprises par le SIVOM de l’Ardiden, tout porterait à  croire que le projet de remontée est abandonné. C’est maintenant à huis clos que se trament les fils de l’histoire, les élus qui n’ont pas les doigts sur la couture seraient-ils écartés de toute information ?

Pourtant, le SIVOM de l’Ardiden a commandé au cabinet CONTOURS une enquête internet diffusé par N’Py auprès de sa clientèle, une enquête pour le moins édifiante des volontés partisanes. Attention, cette enquête n’en a que le nom, il s’agit plutôt d’un questionnaire orienté dont on a tordu les questions pour qu’elles paraissent faussement ouvertes.

Tout commence par une phrase d’introduction qui sent la manipulation mentale à plein nez,  citons : « Nous avons besoin de comprendre ce que vous pensez des différents aspects de cette liaison », et ensuite : « Si vous souhaitez prendre part à ce projet, merci de répondre à ce questionnaire ». Traduction : « On voudrait connaître votre avis mais uniquement si vous êtes d’accord avec nous. » Nous avons gardé les phrases en gras telles qu’elles sont affichées dans leur texte de présentation, nous ne l’inventons pas.

Pour le reste, trois enseignements ressortent de cette enquête :

–        la moitié des items du questionnaire reviennent à pointer que la route est un inconvénient à Luz Ardiden. Nous nous demandons dans quelle école enseigne-t-on la technique commerciale de communiquer sur ses faiblesses pour être attractif ? Nous rappelons que c’est un argument assené et répété en boucle depuis des années par les élus favorables à la remontée lourde.

–        Au milieu du questionnaire apparaît un croquis du projet avec un départ des télécabines à Saligos, mais cette fois-ci nous ne sommes plus qu’à 2 km de Luz et non plus à 3 km comme dans les premières études DIANEIGE. Ont-ils enfin trouvé des terrains constructibles dont ils auraient la maitrise foncière ou bien la crue d’octobre dernier a-t-elle déplacé le parking ?

–         On sait enfin que les tarifs de Luz Ardiden augmenteront de 5 à 20 %, soit le forfait entre 32,50€ et 37€ soit un des plus chers de la chaine pyrénéenne.

Combien coûte ce genre d’enquête, sachant que des agents ont déjà sillonné la station cet hiver avec des tablettes tactiles pour ce genre de questionnaire ? À coup sûr, les cabinets conseils ne connaissent pas la crise.

lien de l’enquête : http://vip.sphinxonline.net/luz2013/luzliaison2013/francais.htm

Echocitoyen

Publicités

Une réflexion au sujet de « Enquête N’Py »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s