Le « Pylône » de toutes les colères

 

Faute? Erreur? Incompétence?, des mots nouveaux ont brutalement envahi le paysage de notre station de ski. Jusque là, seuls les « illuminés » que nous sommes osaient pointer du doigt certains dysfonctionnements et certaines anomalies dans la gestion de la Station de Luz.

Directeur à temps partiel , Comptable à temps partiel , « qualiticien » partagé, et, Dernière trouvaille, Commercial partagé!( On ne voit ça qu’ici!)

 

Seuls les « illuminés » que nous sommes osaient évaluer et critiquer les « solutions » proposées par la Direction pour « sauver » notre station. Pendant que nous dépensions notre énergie à informer, discuter, argumenter, les élus du SIVOM de l’Ardiden, eux, à l’unisson, votaient sans les questionner les projets et demandes du Directeur à 30%. Il n’y a pas si longtemps, ils lui votaient même, à l’unanimité, une augmentation de salaire , malgré des résultats financiers décevants et un environnement de crise qui continuait de se dégrader.

Aujourd’hui, soudainement, il nous semble que la fameuse « erreur du pylône No 3 » cristallise toutes les colères et délie les langues. Le champion d’hier semblerait se transformer rapidement en bouc émissaire idéal. Toutes les erreurs passées, qui nous ont conduit à la situation financière actuelle n’avaient curieusement frappé personne. Mais à cause du fameux pylône, le directeur adulé hier est soudainement montré du doigt ! Serait il devenu politiquement incorrect de soutenir le directeur à temps partiel?

L’analogie du navire en pleine mer s’impose à nous. Dans la tempête, un navire doit garder son cap, et cela ne peut se faire qu’avec un capitaine à temps plein qui dispose de la totale confiance des propriétaires du navire. Pour nous cela fait longtemps que les propriétaires ont perdu le contrôle du capitaine à temps partiel et de son navire.

Aujourd’hui, en accusant le directeur à temps partiel de toutes les fautes, on essaie de faire oublier les erreurs de jugement de quelques élus responsables de la situation.

Pour en revenir à cette histoire de navire, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi je pense qu’il est temps de changer de Capitaine et d’élire de nouveaux représentants des propriétaires.

CHRISTOPHE HAURINE

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le « Pylône » de toutes les colères »

  1. Jésus…. un autre « illuminé », prêchait aussi dans le désert !!! De toute façon c’est toujours utile pour « éclairer » les culs de basse-fosse 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s