Pour Info

Entendu aujourd’hui aux informations régionales : le directeur de la station de Villard de Lans avoue que la façon de promouvoir les vacances à la neige a complètement changé en 20 ans. Alors qu’hier il fallait afficher le plus grand nombre de kilomètres de pistes et d’équipements possibles, aujourd’hui, partant du constat que plus du tiers des vacanciers ne skient pas, ils ont restructuré leurs installations dans le but de répondre à cette demande hors ski.
Ouvrons vite les yeux ! Le SIVOM fait fausse route, il faut vite que nos responsables changent de logiciel, peut-être ne savent-ils pas qu’on en est à la version 2.0.

J. LURIE

Publicités

Document Publicitaire

A l’office du tourisme de Luz, aux thermes, sur facebook… vous trouverez sur le comptoir d’accueil ou aux billeteries, un document publicitaire:

 » Un Projet de rapprochement Luz Ardiden-Cauterets      Un Bon Plan pour l’avenir  » avec un logo commun et l’image d’un télésiège avec le Yéti de Cauterets et le Génie de Luz !

Décidément, les difficultés financières de la station n’empêchent pas d’imprimer les plaquettes de pub sur le projet de liaison les unes après les autres…

Pour ceux qui pensaient ,peut-être, que le projet n’était plus d’actualité, ce document prouve le contraire, et cela malgré les doutes grandissants de la population concernée.

La mobilisation s’impose.

ECHOCITOYEN

Instantané

Un de nos adhérents nous communique par mail ces quelques remarques personnelles à propos de la liaison Luz-Cauterets. Ces remarques nous paraissent valoir de ne pas rester confidentielles.

Les voici donc telles quelles:
Un projet qui semble inutile / servile / nocif.
La contrainte financière va entrainer la servilité des petites communes vis-à-vis des marchés financiers et des banques. C’est « nocif » car cet argent, consacré à rembourser des intérêts d’emprunt, serait mieux employé sur de petits projets de proximité.
Côté finance, j’ai lu dans la presse que les collectivités locales allaient être au pain sec cette année : sur 24 milliards de demandes de financement … seulement 10 seraient à ce jour assurées. Autant dire que tout nouveau projet devra vraiment présenter une efficacité économique et une cohérence ce qui est loin d’être le cas ici.
Par ailleurs en y repensant, je crois qu’il faut dénoncer le terme « territoire unique avec 200 kms de pistes » : c’est faux puisque pour accéder à l’ensemble du domaine, le skieur devra subir des ruptures de charge (redescendre à Cauterets, reprendre une autre remontée etc…).

Bon courage !
Un adhérent échocitoyen

Autre réflexion sur la plaquette Luz-Cauterets

Sur ce document,distribué dans les boites aux lettres,et cosigné par le sivom de l’ardiden et cauterets, nous notons:
– page 1:  » cette volonté partagée est aujourd’hui figée dans la charte des valeurs » adoptée par les conseils municipaux concernés »
– page 12  » convention de sens (déjà actée par les conseils municipaux)  »
A notre connaissance, des conseils municipaux membres du SIVOM n’auraient à ce jour toujours pas délibéré sur ce sujet, et rien n’apparait dans les procès verbaux .Nous n’osons pas imaginer que l’on puisse annoncer sur des documents publics des délibérations qui n’auraient pas eu lieu.
Si tel était le cas, nous nous mettons sincèrement à la place des Conseillers Municipaux qui serviraient à accréditer des décisions qu’ils n’auraient même pas discutées .

Augmentation TVA, avantage N’PY

Face à l’augmentation de TVA, nos élus ont discuté  3 solutions:

1 la répercuter

2  ne pas la répercuter

3  la répercuter partiellement

Ils ont opté pour la répercussion de la TVA sur les tarifs, ce que l’on peut comprendre.

Sauf que, selon nous, nous avions payé bien cher, il y a quelques années de passer la barre psychologique de 25 euros, il s’agit aujourd’hui de passer la barre psychologique des 30 euros, puisque notre tarif forfait sera désormais à 30.30 euros….c’est risqué…

SAUF, SAUF, SAUF si vous achetez votre forfait par internet N’PY, alors là, dans ce cas, la TVA, c’est cadeau!

L’avantage , c’est toujours par N’PY !

Annie Sagnes

Ci-dessous l’extrait copié-collé du site luz.org informant sur cette tva:

Chers clients,
en application des mesures du plan d’équilibres des finances publiques, le taux de TVA sur les remontées mécaniques passe de 5,5 à 7 % à compter du 1er janvier 2012. Cette mesure représente une augmentation de quelques centimes d’euros, la tarification faisant foi étant celle affichée sur nos points de vente en station.
Luz Ardiden a néanmoins décidé de ne pas impacter les prix de ses forfaits proposés sur internet (n-py.com).
Vous remerciant de votre compréhension.

Soirée Débat du 8 Février

Nous remercions toutes les personnes qui ont bravé le froid pour venir mercredi dernier à la soirée- débat Echocitoyen à la Maison de la Vallée,ainsi que tous ceux qui nous appelé pour excuser leur absence compte-tenu des conditions météo.

Votre participation, votre intérêt pour l’avenir  de la vallée, vos remarques et vos informations nous sont précieuses et nous encouragent à continuer nos actions.

Pour ceux qui n’ont pu venir, vous trouverez ici : https://echocitoyen-luz.org/reunion-avec-nos-adherents, le diaporama représentant l’ossature des informations communiquées lors de cette réunion. Chacun de ces titres ayant été  bien sûr renseigné et débattu plus précisément à l’oral.

Bonne lecture.