PAYS TOY

Notre démarche Echocitoyen a pour tout premier but de s’opposer à un projet qui, par son coût, son lieu d’implantation et les incidences qu’il véhicule, nous inquiète au plus haut point.
Notre démarche est aussi bien-sur une démarche de réflexion et de construction d’un  avenir pour nos villages. A force de rencontres, de débats, de discussions, nos  points de vue ont été soumis à des doutes, à des enrichissements, à des évolutions.
Je vous livre ici quelques une de mes réflexions personnelles.

La question de notre stratégie commerciale est en ce moment au centre de mes préoccupations.

Est- elle en adéquation avec notre identité territoriale ?
Mais quel est notre territoire ?
Tantôt réduit tantôt élargi au gré de l’empilement des structures qui découpe notre espace administratif ( canton, communauté de commune, pays…), notre territoire n’est pas toujours facile à identifier.
Ne devrions-nous pas localement, nous recentrer sur la plus simple, la plus évidente, la plus porteuse, la plus séduisante des idées que nous ayons à défendre: « LE PAYS TOY »
Ses frontières ne sont pas seulement géographiques, elles sont surtout étroitement liées à l’histoire humaine. La délimitation du « pays toy » englobe un espace social, un espace vécu qui, depuis des centaines d’années a permis la construction d’une appartenance. Cette appropriation d’un espace par les individus qui le composent donne une représentation particulière d’une communauté et de ses singularités.
Le texte de la charte de sens élaboré récemment entre ESPACE -CAUTERETS et la REGIE DE LUZ ARDIDEN fait bien sur le voeu de garder l’identité des 2 stations et de préserver  leurs différences: c’est oublier combien de fois les intérets financiers, les pertes de pouvoir des plus démunis, les prises de pouvoir les plus forts, les arrangements politico-économiques sacrifient sur l’autel du profit les belles promesses initiales.
En dehors du fait qu’un mariage Cauterets – Luz comporte tous les critères d’une mésalliance, il est surtout regrettable qu’on ne donne pas préférence, en terme de commercialisation à ce qui nous est proche, c’est tellement plus simple. Cauterets la belle porte l’histoire d’une hotelerie de luxe, d’une destination précieuse connue par les grands de ce monde: c’est ce prestige et cette qualité de petite ville qu’elle doit continuer à jouer.
Le pays toy porte l’histoire d’un pastoralisme fort, d’une richesse architecturale peu commune et la modestie de son échelle de village sera sans aucun doute sa force de demain.
Jouons sur ces différences, la mise en tourisme d’un lieu ne peut se faire sans mobiliser l’ensemble des acteurs locaux, afin d’en préserver les ressources qui en font la particularité. En jouant la carte pays toy éte-hiver, notre stratégie de différenciation correspondrait à une stratégie de personnalisation.
Globaliser l’offre, la standardiser comme le fait N’py va à contre- sens d’une tendance touristique qui demande originalité, innovation, et identité.
C’est la politique du » fer à repasser » qui fait de nos stations des produits » x » , dont il faut seulement simplifier l’accès, l’achat et baisser le tarif.
Cela nous amène à la question de la clientèle que l’on vise. Par les réductions, les packages, le type de communication, on vulgarise nos produits. On se destine à un tourisme de masse en quête du moins cher, moins curieux, moins exigeant, mais aussi moins enrichissant pour nos territoires. Après, il ne faut pas s’étonner de notre quasi absence d’artisanat local, de productions originales et de créations par la jeunesse montante dans le domaine commercial et touristique.

Avec notre publicité citadine sur des 4×3 habituellement placés au bord des nationales et autoroutes et que nous arborrons en plein coeur du village et de la station, on ne peut  espérer que de vendre des Marmottes fabriquées en chine….Ne pas faire le choix d’un tourisme de qualité nous a déjà amené à la situation difficile de démotivation générale du commerce, des entreprises et à l’appauvrissement que nous connaissons ….J’aimerais connaitre le montant des contrats des agences de publicité, qui, avec l’accord des élus, orientent notre village vers cette image « discount « d’elle-même.
Le cirque de Gavarnie lui-même, notre force et notre fierté classé patrimoine mondial a tout juste le droit de cité, et encore si discrètement…
En oubliant nos valeurs et notre culture, à grands coup de sardinades et de baloches, dans un paysage de réductions, de pourcentages, de kilomètres de pistes, de nombre de canons à neige et de résidences de tourisme, notre territoire se » disneylandise ». Nous sommes en train de perdre la vision de ce que nous sommes par manque de vision. La présence de géants comme N’PY, soit- disant pour veiller  à l’optimisation de notre commercialisation, nous fait peu à peu perdre notre identité et, plus grave encore, le maitrise de notre outil de travail. Depuis qu’ils veillent sur nous en pratiquant une politique d’augmentation du tarif journée, notre chiffre d’affaire se fragilise et baisse lentement mais très sûrement.

Peu à peu, nous avons perdu la cohérence entre nos messages commerciaux et notre positionnement identitaire. A force de payer agences et cabinets en tous genre pour réfléchir (chèrement)  à notre place, n’avons-nous pas perdu l’habitude de penser par nous-même ?
Ces analyses très personnelles, loin d’être des vérités, ne se veulent que pistes de réflexion, que j’ai moi même enrichies par la réflexion des autres…les coucher sur le papier permettra, je l’espère, de nourrir la réflexion  collective dont nous ne pourrons plus faire l’économie.
Annie Sagnes

Publicités

Une réflexion au sujet de « PAYS TOY »

  1. Bonjour à toutes et à tous.
    Mon abonnement au blog d’Echocitoyen a dû avoir une défaillance car j’ai raté vos derniers articles. Le remède a été apporté maintenant.
    Entre les mathématiques et la philosophie, il y a toute la vie. Continuez comme cela.
    Serge.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s