FEUILLETON: nos belles et prometteuses résidences de tourisme

 

La rumeur court, concernant les Nièmes difficultés de la petite cadette de nos résidences de tourisme qui a bien du mal à grandir.Nous ne savons si  nous devons en rire (ouf ! , 100 logements de moins dans l’espace concurrentiel de notre parc d’hébergements déjà saturé) ou en pleurer ( zut! encore ces chantiers inachevés et ces faillites à répétition qui font désordre et santé maladive)

La résidence de Villenave qui devait être livrée depuis fort longtemps, a quelques soucis de gestion, de mise au normes ,de conformité de construction….Sa commercialisation serait  à nouveau retardée. Pourtant, nos élus y croyaient, puisqu’ ils avaient voté à l’unanimité ( 14 voix sur 14 présents ) une « révision simplifiée du POS de luz devenu PLU » dont l’objet était de rendre constructible (zone NA) une parcelle non constructible (zone NC) dans le but de rendre ce projet viable financièrement pour le promoteur en élargissant son espace de construction . Cela laisse songeur….D’autant plus songeur qu’à cette époque, ma famille avait un projet sur la parcelle voisine de cette résidence nécessitant une modification du POS ,  refusée au propriétaire des terrains. Une partie des terrains familiaux pouvaient donc être reclassée dans l’intérêt du promoteur, mais pas pour le propriétaire lui même!!

On peut même lire dans le compte-rendu de la délibération, je cite: « considérant que l’équilibre de la station ne peut se faire qu’en augmentant la capacité d’accueil en fond de vallée…il est de l’intérêt général de la commune de permettre l’urbanisation de cette zone…(résidence villenave) »

Pour LE promoteur, les élus savaient voir l’intérêt général .

On peut dire que l’esprit et les modalités de concertation avec les habitants préconisés par l’article L 300-2 du code de l’urbanisme ont été totalement oubliés lors de ces choix , choix  que les élus d’aujourd’hui portent comme une maladie un peu…honteuse.

Christophe Haurine

Publicités

Une réflexion au sujet de « FEUILLETON: nos belles et prometteuses résidences de tourisme »

  1. Ne voir le tourisme que par la lorgnette de la station, c’est prendre le risque de n’envisager qu’un modèle de développement de tourisme de masse encré dans les années 70. En cela, les élus sont cohérents. Il faut les comprendre, ce sont les méchants promoteurs qui sont pas gentils qui font rien comme y z’avaient promis, à ceci près que nous sommes en 2011 et que nous prenons du retard sur les autres. L’avenir sera dans la diversification et dans la diversité des offres de qualité ou ne sera pas.
    Osons croire que l’intérêt général ne passera plus que par l’intérêt des promoteurs…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s