La Piscine aux Marmottes

Nous qui prônions jusqu’à présent de nous inspirer de ce qui se fait de mieux chez nos proches voisins, nous voilà servi. Plutôt que d’aller copier des modèles inspirés par l’Alpium cretinus de Samoëns, le SIVOM de l’Ardiden nous propose de transposer la réussite de la désormais célèbre Colline aux Marmottes d’Argelès-Gazost en une structure aqualudique pour la faune d’altitude sur la station de Luz Ardiden.

Ceci pourrait être un poisson d’avril si, en effet, le très inspiré bureau d’étude DIANEIGE, ne nous invitait pas avec l’unanimité des élus du SIVOM, à réaliser une réserve d’eau de 90000 m3 pour la modique somme de 2 millions d’euros pour cette année.

Récemment, et à juste titre, la dernière campagne d’information portée par le Président du SIVOM a fait état de la judicieuse politique d’investissement en matière de neige de culture de ces dernières années, étayant son propos en comparant le dernier hiver identique à celui de 1990/1991, qui vit la station ouverte que trois semaines en tout et pour tout par manque de neige.

Par conséquent, il faut comprendre que, malgré le fait que nous ayons réussi à maintenir un stade de neige parmi les mieux entretenus des Pyrénées (un grand merci aux hommes de terrain) tout le long d’une saison identifiée comme parmi les pires, il faut investir l’équivalent de 20 patinoires synthétiques ou d’une couverture de piscine municipale de belle facture. 

Mais bon, c’était déjà inscrit dans les pôles touristiques. à la course à l’échalote, l’important c’est… l’échalote. 

En discutant avec les gens du cru, les ignares que nous sommes, en sont venus à se poser les questions suivantes :

–         L’hydrométrie est-elle suffisante pour alimenter un tel bassin ?

–         Nous sommes tentés de croire que cette réserve va servir à alimenter l’éventuel aménagement du plateau de Lisey ? Si tel était le cas, pourquoi Luz en supporterait seul le coût ?

–         Après plusieurs années difficiles ce bassin est-il le projet le plus urgent ?

Ces questionnements pourraient être illégitimes face à l’unanimité des élus du SIVOM et la prétendue expertise des bureaux d’études. Force est de constater qu’en matière d’aménagement depuis dix ans, la station de Luz Ardiden a connu des errements qui ne peuvent que nous inspirer craintes et inquiétudes. Quel est le bilan des investissements tels que le télésiège de Cloze, le Half Pipe et l’aménagement du Secteur de Bèderet et le dernier en date la patinoire qui n’a pas été très convaincant ?

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « La Piscine aux Marmottes »

  1. Quelques réflexions sur les 10 années écoulées

    la route est devenue un frein à la fréquentation que depuis les augmentations de tarifs , notre clientèle plutôt familiale s’accommodait très bien de ce trajet , elle trouvait à la station des prix avantageux qui compensaient les inconvénients de cette route .Chose qu’ont bien compris les élus du Hautacam confrontés au même problème qui modèrent le montant de leurs investissements afin de conserver des tarifs abordables ,cette stratégie nos élus n’ont pas voulu l’adopter ,leur seule obsession depuis 35 ans c’est concurrencer Barèges et là et là…avec la remontée lourde après tant d’années d’échec ..  Enfin le Graal… le but ultime« on va enfin pouvoir piquer des clients à Barèges» vous ne croyaient pas que nos élus vont renoncer si prés du but , vous ne vous rendez pas compte ce que cela représente « enfin piquer des clients à Barèges ».
    Et pourtant Luz avait d’autres atouts à faire valoir :
    -des tarif modérés ,(pour les maintenir, encore fallait il maitriser les investissements)
    -la convivialité …(.no comment)
    – avec le bas d’aulian un espace débutant de premier ordre que beaucoup de stations auraient aimer avoir. Au lieu de valoriser cet espace nos élus ont planté en plein milieu un snow parc tonitruant qui a complètement déstructuré les pistes face au centre, celles-là mêmes qui permettaient aux mamies assises à la terrasse d’Aulian de voir leurs petits enfants skier sur les Pourtères .Il est dommage de voir le snow parc occuper autant d’espace sur le front de neige avec une si maigre utilisation voir nulle pour ce qui est du halfpip,d’autres secteurs de la station auraient pu l’accueillir. Je peux comprendre que les élus aient voulu avec le snow-parc attirer une nouvelle clientèle plus jeune, encore faut il qu’il y aie une vie nocturne pour fidéliser cette clientèle .A part les familles je ne vois pas qui peut se satisfaire des folles nuits Luzéennes.
    J’arrête là l’énumération des atouts qu’a ou avait la station de LUZ pour être  LA station familiale par excellence. Pour le rester les élus auraient dû accepter que LUZ ne soit ni Courchevel ni même Samoens et si ils ne pouvaient pas lutter contre Barèges il fallait travailler avec et proposer une offre complémentaire , conserver ce qu’était Luz, un beau stade de neige idéal pour les familles, clientèle qui ce moque bien d ‘avoir le plus grand ceci ou le plus grand cela , juste des tarifs abordables,de la qualité et de la convivialité .
    Cette remontée qui occupe toutes les conversations a l’ avantage pour les gestionnaires de la station d’ éviter de nous retourner sur toutes les erreurs commises depuis plusieurs années
    enfin après les remontées les plus performantes, la remontée la plus haute , la piste de KL la plus rapide, le half pip le plus performent, le casino le plus rentable, les plus grandes résidences de tourismes, la patinoire en fausse glace ,la remontée lourde ,que va – t’il encore manquer pour « sauver la station »? Peut être l’autoroute jusqu’à Larise. Voilà le prochain challenge pour nos élus « même pas peur »

    • J’ai plutôt entendu parler d’un projet d’aéroport international à Larise en vue de la création d’un festival à dimension planétaire avec la remise de la palme d’or du projet le plus débile financé par de l’argent public.

      • C’est plus ça, on étudie toujours le coût de la Tour Eiffel au parc des sports parce que c’est un projet qui contenterait tout le monde. La remontée se ferait du haut de la Tour qui couvrirait la piscine et la patinoire. L’avenue de Gavarnie deviendrait un aérodrome avec l’accueil de grands séminaires à l’ancien casino et des manifestations sportives internationales au stade. Une gendarmerie serait construite sur ce pôle afin d’assurer la sécurité de tous. On attend juste de connaitre le prix de la Tour Eiffel : on a un problème de propriété et de nom. Il faudrait apparemment la renommer pour pouvoir en disposer mais la Tour Toy n’aurait pas le même impact touristique que la Tour Eiffel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s