INFORMATIONS CITOYENNES

Ci-dessous, la parution ECHOCITOYEN, distribuée dans les boîtes aux lettres du canton dans le courant de la semaine dernière.

EDITORIAL

L’Association Echocitoyen a pour objet l’information du citoyen, la réflexion et le débat sur tous les projets concernant le développement du canton de Luz.

Le sujet qui a fédéré l’association en tout premier lieu est le projet de remontée lourde reliant Larise à Luz Ardien, sujet qui paraît primordial pour l’avenir de notre Vallée. En une année, après une première parution en mars 2010, diverses banderoles sur Larise, de nombreux articles de presse, un rendez-vous avec le sous-préfet et tout dernièrement une lettre ouverte envoyée à plus de 200 élus (canton, département, région), nous pouvons dire que nous avons alerté la population. Et si au départ, la plupart des gens disait «ça ne se fera jamais», ou encore «ça fait 30 ans qu’on en parle», maintenant les citoyens n’ont plus du tout la même opinion ! Le débat est ouvert : l’association des commerçants, par le biais d’un vote à bulletin secret s’est récemment positionnée sur ce projet avec 82% contre le départ à Larise.

Aujourd’hui, la saison d’hiver en cours  ne paraît pas très prometteuse et le doute gagne la majorité de la population.

En même temps, nos élus poursuivent les études et malgré les mises en garde récentes du Préfet, tant financières que sur l’obligation d’une fusion avec Cauterêts, et le vote des commerçants, ils espèrent arriver au bout de ce projet avant 2014.

L’avis de la population doit être écouté, une consultation devrait être organisée avant d’engager le SIVOM de l’ARDIDEN dans un projet qui parait irréaliste et dont les retombées ne peuvent être prouvées.

Nous continuons à suivre de très près l’évolution de ce dossier en portant aussi notre attention sur d’autres sujets qui nous préoccupent.

Vous retrouverez l’essentiel de nos actions sur notre blog : www.echocitoyen-luz.org

Stéphanie MARCHAND 

INFORMATION DE DERNIERE MINUTE : LES RESERVES DU PREFET

      Par courrier du 11/01/11, M.René BIDAL, préfet des hautes pyrénées a rejeté le projet de liaison téléportée tel qu’il  lui avait été présenté le 4/10/10 en préfecture par les élus du SIVOM de l’Ardiden. Ce rejet est essentiellement motivé par le « risque financier considérable que peuvent représenter de tels investissements pour les collectivités concernées ».

      Ce refus représente un sérieux revers pour le SIVOM de l’Ardiden qui présentait ce projet dans le cadre d’une Unité Touristique Nouvelle soumise à autorisation préfectorale.

     Echocitoyen ne peut que se féliciter de cette sage décision de M. Le Préfet et de ses services qui ont su percevoir dans cette étude le déphasage financier entre les coûts de cette opération et les perspectives de recettes nouvelles. Nous rappelons, si besoin est que ce risque avait déjà été souligné dans notre parution du mois de mars 2010.

     Cet échec remet également en cause la crédibilité des élus du SIVOM. Heureusement que ce projet a été soumis à autorisation préfectorale.

     Ce rejet provisoire s’accompagne des recommandations suivantes, si elles sont suivies d’effet, en incluant les aspects économiques et financiers, à rendre ce projet éventuellement acceptable par la préfecture :

–         Fusion des activités des régies de Cauterêts et de Luz au sein d’une seule et même entité

–         Rattrapage tarifaire à brève échéance de Luz sur Cauterêts

–         Aides publiques

–         Développement d’un programme immobilier

en pied de remontée

      Ses recommandations compliquent sérieusement ce projet mais ne le rendent peut-être pas totalement irréalisable.

      Il nous appartiendra dans les jours et mois à venir, en collaboration avec nos amis de Cauterêts, de suivre attentivement le développement de ce dossier notamment les conclusions sur la gouvernance d’une structure commune aux deux régies, telle qu’annoncée par M. Le Maire de Luz dans son courrier du 26/01/11 à M. Le Préfet, afin de tenter de préserver, comme nous l’avons toujours fait jusqu’ici, les intérêts de notre canton. 

CAUTERETS, DES VOIX DISSONANTES…

Sur le projet de liaison qui concerne Cauterêts et Luz, nous essayons de relayer nos informations vers la vallée voisine, et vice-versa.

A ce jour, il semblerait que cette question divise aussi les Cauterêsiens, certains y voyant l’opportunité d’agrandir leur domaine skiable, d’autres, y voyant l’augmentation trop risquée de l’endettement et la nécessité de se priver d’autres moyens de développement et d’amélioration de l’existant.

Echocitoyen s’interroge, compte tenu de la nomination d’un directeur commun aux deux stations depuis 2006 et l’intégration de Cauterêts au groupe N’PY, de l’avancée des négociations et études comptables se rapportant le projet de Régie Unique (personnel, participation des communes, dettes, tarifs, reversements, reprise des amortissements…).

« TANT MIEUX »

* Le tour de France à Luz Ardiden, un beau coup de projection pour la station et la vallée.

* Zéro pesticides : Echocitoyen ne peut que saluer cette intention favorable.

* L’excellent travail réalisé à l’Ardiden par les équipes d’entretien des pistes, qui malgré le peu de neige en début de saison ont réussi à proposer des pistes de très bonne qualité.

* La mise en place d’éclairages LED qui coutent chers à l’achat mais qui permettent de réelles économies d’énergie.

* La promenade Napoléon a permis de sécuriser le passage de la RN21 toutefois un éclairage permettrait une utilisation nocturne. 

 « DOMMAGE ….»

Echocitoyen, toujours favorable au développement d’infrastructures touristiques en fond de vallée, devrait se réjouir de l’installation d’une patinoire.

* On peut s’interroger sur ce choix alors même que celle de Gèdre connaît des travaux importants et que l’on n’a jamais réellement favorisé sa publicité.

* On peut s’interroger sur le lieu d’implantation par trop discret qui lui donne dès le départ fort peu de chances et prive le cœur du village d’un lieu d’animation visible.

* On peut s’interroger sur l’aspect définitif de l’option d’achat retenue, une formule locative aurait permis d’éviter le phénomène de lassitude et de travailler sur la diversité de l’offre évènementielle.

* On  peut s’interroger sur le « matériau », certes facile d’entretien, mais le synthétique fait-il rêver ?

Un aménagement qui semble avoir été fait à la hâte, qui ne semble pas s’inscrire dans une vision, une réflexion à long terme, peut-être un petit air d’amateurisme.           

RESIDENCES DE TOURISME

Au risque de nous répéter, on ne martèlera jamais à quel point le « mirage » des résidences de tourisme a laissé un goût amer. Souvenons-nous des démonstrations graphiques à la maison de la Vallée qui nous vendaient ces résidences comme un nouveau poumon de clientèle pour la station. Il nous faut aujourd’hui « digérer » ces constructions nouvelles dans leur impact sur le marché concurrentiel (clientèle soustraite à nos propres hébergements existants, prix cassés, dettes et impayés de ces professionnels sans état d’âme).

Les appartements de « Pyrénées Zénith » et « Eterle » dont on nous avait promis qu’ils ne seraient jamais sur le marché concurrentiel local et qu’ils draineraient leur propre clientèle, sont aujourd’hui commercialisées face au Carrefour Market : les mises en garde étaient donc bien fondées.

Aujourd’hui, le sujet est plus que jamais d’actualité car les projets de développement immobilier à Larise, que l’on nous prétend inexistants réapparaissent régulièrement au détour des propositions des cabinets d’études et même conseillés par le préfet pour rentabiliser l’investissement.

Remercions les voix qui en s’élevant contre cette rage constructive, en ont freiné et limité l’invasion. 

COMMUNAUTE DES COMMUNES DU PAYS TOY (CCPT)

Le 17 novembre 2010, l’association des maires de France a communiqué, dans le cadre de la Réforme des collectivités territoriales, les principales dispositions concernant les communes et les structures intercommunales. Ce texte, validé par le conseil constitutionnel, a définitivement été adopté par le Sénat et l’Assemblée nationale les 9 et 17 novembre 2010.

Cette réforme porte notamment et entre autre sur l’élection et la composition des conseils communautaires, sujet très délicat, qui bloque aujourd’hui le fonctionnement de la CCPT.

Les délibérations concernant la répartition des sièges (accord local ou règle proportionnelle) doivent intervenir avant le 30 juin 2013.

Echocitoyen espère que les délégués de nos communes au sein de cette institution puissent, sans attendre la date butoir du 30 juin 2013, se saisir dans les meilleurs délais de cette réforme, pour créer enfin une vraie communauté de communes, capable d’apporter au Pays Toy une réponse aux nombreux défis et chalenges de notre chère vallée.

Il nous sera alors peut-être possible, la sérénité retrouvée, de prendre connaissance du déroulement des conseils communautaires, sans avoir à rougir du comportement de nos délégués, comme relaté dans le journal « EN BAREDYO » du 2ème semestre 2010.           

RECONVERSION DU CASINO

Depuis la fin 2009, la Mairie de Luz, la CCI (par l’intermédiaire d’un consultant extérieur) et quelques socioprofessionnels travaillent à la reconversion du casino en centre des congrès pour mieux rentabiliser ce bâtiment. Des formations ont été organisées pour les professionnels mais à aucun moment un budget concernant le coût de transformation n’est présenté. Il faut attendre la fin de l’été 2010, pour apprendre lors d’une séance de formation qu’un premier estimatif a été présenté pour la modique somme de 220 000€ !! (Demande de subvention dans les pôles touristiques de 50%).

Les travaux vont débuter dès le début du mois de mars 2011.

Le marché des séminaires étant en déclin, cette nouvelle activité pour Luz apportera-t-elle le résultat escompté ?

L’utilisation de l’ancien casino par les associations, professionnels ou particuliers pour des fêtes de familles (mariage), se fera certainement de manière différente, et des prix seront proposés par salle ou pour le bâtiment entier mais seront-ils toujours attractifs (ou même gratuit pour les associations !!) ?

REJOIGNEZ-NOUS, NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN POUR CONTINUER NOTRE ACTION .

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s