Projet de Remontée Lourde Luz – Luz Ardiden: Les Arguments Tendancieux

Petit Larousse:

Tendancieux: Qui marque une intention secrète, un parti pris, d’imposer une opinion

Parti pris : Opinion préconçue, résolution prise d’avance

Je m’interroge toujours sur l’argumentation qui nous est donnée pour justifier le bien fondé de cette remontée lourde.

Le SIVOM de l’Ardiden nous dit, que la route entre Luz et le stade de neige représente un handicap majeur en raison des temps d’accès, de sécurité (risque d’avalanche) et de profil (route sinueuse et aérienne)

Il s’agit là d’arguments tendancieux.

Parking Aulian Luz ArdidenLe SIVOM de l’Ardiden fait lui même le constat qu’en périodes de forte fréquentation, (vacances scolaires, religieuses, WE et jours fériés soit plus de 60 jours sur une saison qui en dure 120) les parkings sont insuffisants, les voitures se garent jusqu’à 2 kilomètres en aval de la station et qu’il faut alors mettre en place un système de navettes.

Ou est l’handicap majeur de la route ces jours là?

Pour avoir skié à l’Ardiden la saison dernière en février durant la période des vacances, alors que se chevauchaient les zones  de forte fréquentation, je n’ai jamais stationné plus bas que le parking le plus en aval d’Aulian. Il se peut toutefois que durant 2 ou 3 WE par saison, durant les vacances scolaires, ce seuil soit quelque peu dépassé.

Faut-il pour autant pour ces quelques jours exceptionnels investir plus de
20 000 000 € dans une remontée lourde ? Il est permis d’en douter.

En dehors de ces périodes, c’est-à-dire les jours de semaine hors vacances WE et jours fériés, la clientèle de proximité est quasiment nulle et la clientèle de séjours très clairsemée dans le canton. De plus pour ce dernier segment, 1 vacancier sur 3 ne fait pas de ski.

L’impact de la remontée lourde sera donc aussi très faible si non quasiment inexistant  pour cette période.

Monsieur le Président du SIVOM de l’Ardiden nous fait aussi savoir, par l’intermédiaire de la Dépêche du Midi du 14/01/2011, que « Pour le conseil et la station, elle s’avère indispensable car on s’aperçoit que les jours où la route est difficile, il y a peu de monde à Luz alors que Cauterets fait le plein avec un nombre de lits peu supérieurs ».

Nous pourrions rétorquer à M. le Président du SIVOM que quand il y a du vent et que le téléporté de Cauterêts est à l’arrêt, il n’y a personne au Lys et beaucoup de monde à l’Ardiden.

Cauterêts centre villeIl est pourtant vrai, et le constat est incontestable,  qu’il y a beaucoup plus de monde à Cauterêts qu’à Luz, surtout en dehors des vacances scolaires des WE et des jours fériés, mais ce constat est aussi valable en été, ce qui tend a prouver que la remontée lourde de Cauterêts n’y est pas pour grand-chose, et qu’il est à craindre que celle de Luz ne change pas fondamentalement la donne.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que Cauterêts, contrairement à Luz, a un cœur de village extrêmement vivant, complètement tourné vers le tourisme, ou l’on retrouve 2 fois plus de commerces et 4 fois plus de restaurants et de bars, dans un espace sensiblement mois important que le périmètre commerçant Esquièze-Luz.

Cauterêts a su aussi, toujours contrairement à Luz, se doter en fond de vallée des équipements structurels d’accompagnement au tourisme, indispensables aujourd’hui pour attirer et fidéliser la clientèle de séjour, (piscine couverte, 2 centres thermo-ludiques, patinoire, bibliothèque municipale, médiathèque, salle de jeux, casino ….)

Tout ceci explique, surtout à l’heure des grandes mutations ou l’on ne va plus aux sports d’hiver mais en vacances de neige, ou un vacancier sur trois ne fait pas de ski, ou les touristes recherchent et privilégient la diversité, pourquoi Cauterêts fait le plein alors que Luz reste désespérément vide.

J’en conclus que N’PY et le SIVOM de l’Ardiden mettent une nouvelle fois, avec ce projet, la charrue avant les bœufs et qu’il n’est pas nécessaire de se déplacer à Samoëns pour trouver le vrai remède à nos problèmes.

Alors, contrairement à ce qui nous est proposé, faisons une grande pause sur les investissements au stade de neige et reportons sur le fond de vallée tous les moyens financiers disponibles, pour  faire du cœur de Luz  un vrai village touristique super commerçant et attrayant et du fond de vallée un camp de base attractif, capable d’attirer et de fidéliser de nouvelles clientèles. Objectif qui nous avait été promis par les mêmes responsables au travers du Pôle Touristique de Luz-St-Sauveur et qui n’a pas été, loin s’en faut, atteint à ce jour.

Saligos le 18 janvier 2011

JJ Pujo

Publicités

Une réflexion au sujet de « Projet de Remontée Lourde Luz – Luz Ardiden: Les Arguments Tendancieux »

  1.  » Bilan positif à mi-parcours de la saison touristique des stations de montagne 2010-2011
    Journal des Communes, no. 2152, 24 janvier 2011, publié le 25 janvier 2011
    Thématique: Bilan saison touristique , Station de montagne, Sports d’hiver, Tourisme de montagne

    Les stations de ski apparaissent clairement optimistes quant à la bonne tenue de la saison 2010-2011. Les stations du Massif Central s’attendent même à une bonne saison, celles des Vosges la jugent d’ores et déjà supérieure à 2009-2010. Pour les vacances d’hiver (12 février-12 mars 2011), les taux d’occupation prévisionnels sont plutôt bons dans l’ensemble (supérieurs à 70 %), à l’exception des stations des Pyrénées et celles de faible capacité en lits pour lesquelles la stabilité dominerait.

    Cette enquête a été menée par l’Association nationale des maires des stations de montagne et Atout France, avec la collaboration des observatoires départementaux du tourisme partenaires. 51 stations adhérentes à l’association représentant 636 110 lits touristiques, ont répondu à cette enquête. » Source: Veille info tourisme (http://www.veilleinfotourisme.fr/1295969476088/0/fiche___article/)

    Es ce qu’ une remontée lourde va nous arranger ça? Ni le Massif Central, ni les Vosges ont des grosses télécabines et des 6 places partout.

    Même si les pistes sont très skiables (tout le monde le dit que c’est un peu glacée , mais bien) – les vacanciers cherchent aussi le côté beau et blanc de la montagne – il cherche le rêve, le dépaysement total et ni les canons a neige, ni une remontée lourde peut livrer ça.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s